Les chiffres de la consultation : 200 000 votes mais 0 résultat publié

Lo 13/06/2016

La consultation organisée par la nouvelle région pour choisir un futur nom a connu un vrai succès : ce sont près de 200 000 personnes qui se sont exprimées, soit bien plus que les sondages qui avaient été faits précédemment.

Mais aujourd’hui, quatre jours après la clôture du scrutin, le résultat n’a pas été encore publié. C’est incompréhensible pour un vote électronique dont le résultat est connu depuis vendredi 10 juin à minuit ! Certes, des derniers bulletins papiers peuvent arriver jusqu’au 15 juin, mais un résultat partiel devrait être communiqué comme cela se fait habituellement pour les votes dans une démocratie.

Qu’est ce qui empêche la région d’annoncer le résultat de la consultation ? Le résultat du vote des citoyens ne plairait-il pas à certains dirigeants, ici en région ou à Paris ?

Lors de sa première assemblée plénière, Carole Delga[1] avait promis « une première grande consultation populaire pour désigner le nom de notre future région ». Cette consultation serait « inédite, innovante et transparente pour permettre à un maximum de nos concitoyens de choisir le nom de notre future région ».

Lancer une grande consultation populaire mais ne pas publier les résultats serait en effet inédit, mais certainement pas transparent ! Ce serait aussi de très mauvais augure pour les états généraux du rail et toutes les consultations à venir, et finirait d’écœurer les citoyens qui pensaient, pour une fois, pouvoir « participer aux grandes décisions qui concernent leur vie, leur région. »

 

[1] Assemblée plénière d’installation de la Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Discours d’élection de Carole Delga – Séance du lundi 4 janvier 2016

Concernant la citoyenneté, ce sera un marqueur fort de ma présidence. Nos concitoyens ne veulent pas seulement que nous soyons exemplaires, dans nos paroles et nos comportements, dans la gestion de chaque euro d’argent public. Ils veulent aussi participer aux grandes décisions qui concernent leur vie, leur région. Avant les Etats Généraux du Rail qui permettront aux usagers, aux élus de débattre et décider ensemble du futur schéma régional ferroviaire en matière de trains du quotidien ou des lignes à grande vitesse, je vais lancer une première grande consultation populaire pour désigner le nom de notre future région. Vous le savez, la loi NOTRe nous donne jusqu’au 1er juillet pour proposer un nom, qui sera ensuite avalisé par le Conseil d’Etat. Dans mon esprit, cette consultation doit être à bien des égards fondatrice. Elle doit être inédite, innovante et transparente pour permettre à un maximum de nos concitoyens de choisir le nom de leur région. Car ce nom sera notre étendard, notre identité, notre ambition, notre signature.

http://www.regionlrmp.fr/IMG/pdf/160104discoursap.pdf

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample