Roya : Solidaritat !

Lo 12/12/2016

Ais-de-Provença, lo 08/12/2016

Communiqué du Mouvement Région – Provence / Fédération provençale du Partit Occitan

 

Cette droite qui court derrière le FN éloigne un peu plus la France, prétendument « Pays des Droits de l’Homme », de son image. M. Ciotti, président du département, est visé par une plainte de l’Association Roya citoyenne pour non-assistance à personnes en danger. Le sont également M. Estrosi, le préfet des Alpes Maritimes, les services de l’Aide sociale à l’Enfance.

La carence des pouvoirs publics a mis les populations du Haut Pays en situation de riposte citoyenne. Sur les chemins de l’exil, des mineurs, des femmes sont hébergés chez l’habitant et dans des locaux désaffectés. Mais M. Ciotti veut criminaliser cette solidarité du quotidien. Il ne voit dans ces gestes d’humanité que « des filières de passeurs », des « délinquants qui exploitent la détresse humaine ». Deux habitants sont ainsi poursuivis pour avoir refusé la double peine : celle de la misère et la guerre qui poussent à l’exil et celle des forces de l’ordre qui reconduisent ces malheureux à la frontière !

Cette solidarité concrète doit pourtant être soutenue sans réserve. Elle est à l’inverse de l’égoïsme d’Etat qui définit des « quotas » d’immigration supportable (30 000 personnes). Ces restrictions, envers des réfugiés qui souvent fuient la mort et parfois la trouvent dans cette fuite même, participent d’un climat de défiance et favorisent la haine prônée par le F.N. et la droite extrême. Résultat : seulement 160 villes ont des Centres d’Accueil et d’Orientation. Trop s’opposent au droit d’asile qui ne repose que sur quelques communes solidaires et des associations citoyennes. Ces portes fermées sont en totale opposition avec la Convention de Genève (1951) signée par l’ensemble des Etats européens !

Provençaux, habitants de nos communes issus d’une culture de tolérance et de convivialité, rappelons-nous combien d’entre nous sont des enfants d’immigrés ! Comme le disait Michel Rocard, « si nous ne pouvons accueillir toute la misère du monde, nous devons prendre notre part ». Aux discours de haine, opposons solidarité et partage. Là sont les valeurs conformes à notre histoire !

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample