Paraulas de militants / Portraits de militants

 

 Anne-Caroline Garcia
Anne-Caroline a baigné dans le plurilinguisme ce qui lui a permis d’être réceptive aux autres langues et aux autres cultures. Elle aime les langues et la vision du monde qu’elles véhiculent. C’est ce qu’elle transmet avec passion à ses 3 enfants et aux élèves qu’elle accompagne dans l’apprentissage de la lenga nòstra. Engagée dans le mouvement Calandreta, elle œuvre depuis 15 ans pour que l’Occitan soit présent dans notre vie quotidienne. Pour Anne-Caroline, l’Occitan a toute sa place dans le développement économique et touristique, dans l’éducation, l’animation, la culture pour tous et la création artistique.
 

    Thérèse de Boissezon est assistante sociale scolaire sur 5 établissements d’un secteur situé en RRS (ex ZEP) et mère de trois grands enfants qui ont fait leur primaire dans la première Calandreta d’Occitanie : à Pau. Très attachée à la langue et la culture occitanes de part ses origines, Thérèse parle un peu l’occitan mais continue à l’apprendre ! Depuis une trentaine d’années, elle s’investit dans diverses associations liées à la culture et la langue occitanes mais aussi au sein de la fédération des parents d’élèves, dans le syndicalisme et dans plusieurs mouvements de solidarité de gauche. Elle a été élus conseillère municipale d’une ville de 10000 habitants de l’agglomération paloise en mars 2014. « Je veux défendre le fait occitan dans toutes ses dimensions : économique, social, culturel, environnemental. En portant par exemple des projets d’économie sociale et solidaire, en défendant les réseaux de proximité… Nous devons refuser la culture pré-machée, pré-digérée par les médis nationaux pour défendre une conception du monde où l’universalité s’exprime dans le respect de toutes les différences.« 

Foto-Daniel-RIFA.gif

 

Daniel Rifà  est retraité de l’Education Nationale : « A contre courant du fonctionnement des autres pays européens, le système jacobin centralisateur archaïque français étouffe la démocratie en accentuant toujours le bipartisme et en refusant l’autonomie de gestion aux régions qui sont le niveau le plus pertinent pour répondre aux attentes sociales, pour défendre les services publics de proximité et l’emploi au pays, pour intervenir sur l’urgence climatique. Occitan et Européen, j’ai toujours œuvré pour des régions autonomes et solidaires dans une Europe fédérale des peuples. »

[/col

    BVBernard Vaton est architecte à Orange. Spécialisé dans les bâtiments à économie d’énergie, il dresse une passerelle entre l’architecture occitane traditionelle et le développement durable. Il est en effet très impliqué dans différents mouvements qui visent à défendre la langue et la culture occitane, mais surtout sa transmission auprès des plus jeunes, à travers des processus innovants d’apprentissage.

MB

Martine BOUDET est Professeure agrégée de Lettres Modernes et docteure en littérature et responsable altermondialiste.
Ses recherches et publications portent sur l’anthropologie du système socio-éducatif et sur la géopolitique des relations nord-sud. Elle est notamment l’auteure de l’essai: Les hymnes et chants identitaires du grand Sud (IDECO, 2009), primé par l’Académie des Jeux floraux de Toulouse (2010).

 

 

 

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :