Chers JO, très chers JO !

Lo 22/02/2016

Nous voilà donc priés de célébrer une fois de plus le centralisme ! Nous devons tous applaudir à la candidature de Paris pour les J.O de 2024.

Nous n’avons pas envie d’applaudir. Nous considérons que, une fois de plus, on prend prétexte d’un éventuel événement sportif pour renforcer un centralisme qui nous étouffe déjà.

En concentrant les investissements prévus sur la seule région d’Ile de France on renforce encore un peu plus le déséquilibre territorial dont nous souffrons depuis des décennies.

Le poids de Paris et de sa région est déjà tel qu’il nuit à l’égalité des territoires (et donc des citoyens) dont certains parlent beaucoup mais qu’ils oublient dès qu’il s’agit de projets concrets.

La facture est annoncée à 6 milliards d’euros, mais nous savons qu’en réalité elle sera bien supérieure, comme c’est le cas chaque fois pour ce type d’événements. Nous la payerons tous, mais le profit sera lui bien mal réparti.

Et c’est sans parler de ce qu’il en coûtera à un amateur de sports qui habite loin de Paris. Les compétitions majeures se dérouleront sur un périmètre très réduit.

Transports, équipements publics, lieux d’accueil vont coûter cher. Alors que Paris ne cesse d’accumuler les problèmes dues à la croissance urbaine pourquoi ne pas avoir pu imaginer autre chose ? On a parlé de jeux durables mais c’est le contraire que l’on fait.

Décentraliser, mieux équilibrer les territoires, mieux répartir les équipements : voilà qui est durable.

Mais en France on ne sait pas faire !

David Grosclaude


Contact-presse :

david.grosclaude@partitoccitan.org / 06 83 01 19 37

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample