Pourquoi la campagne des élections régionales doit reprendre.

Lo 20/11/2015

Le Partit Occitan communique :

Les attentats de la semaine dernière nous laissent atterrés, incrédules, révoltés. L’esprit de chacun sera marqué pour longtemps par le souvenir de ces attaques qui nous appellent collectivement à rester debout, et avancer.

Le Partit Occitan appelle ainsi à se réengager avec force dans la campagne des élections régionales. Non pas que nous fassions fi de ce qu’il s’est passé, mais pour empêcher, au contraire, que la peur de prochaines attaques ne deviennent notre seule perspective d’avenir.

Nous devons refuser le prêt-à-penser, qui derrière les drapeaux, les hymnes, les postures guerrières, la réponse du tout sécuritaire, n’entraîne de fait la réduction de nos propres libertés et nous mène vers un abîme dont nous ne saurons plus sortir.

Notre réponse est celle d’un contre-modèle, qui s’attaque aux racines du mal. Il nous faut plus que jamais : changer nos points de vue et d’analyse, comprendre ce qu’il se passe, prioriser nos valeurs humanistes, concrètement repenser le vivre ensemble, lutter pour établir une société plus juste et plus démocratique, enfin dénoncer l’hypocrisie de la politique internationale de la France depuis des décennies.

Nos voix seront encore plus importantes dans quelques semaines, les 6 et 13 décembre, pour montrer qu’un autre monde est possible, si nous le voulons.

Le Partit Occitan


Lo Partit Occitan comunica : 

Los atentats de la setmana passada nos daissan aterrats, estabosits, revoltats. L’esperit de cadun serà marcat longtemps per la remembrança d’aquelas atacas que nos apèlan collectivament a demorar drèits, e avançar.

Lo Partit Occitan apèla aital a se reengatjar amb vam dins la campanha de las eleccions regionalas. Non pas que doblidèm çò que se debanèt, mas per empachar al contrari que la paur de prochanas atacas devenga nòstra sola perspectiva d’avenidor.

Nos cal refusar le prest-a-pensar, que darrièr las bandièras, los imnes, las posturas guerrièras, la responsa del tot securitari, n’entraina de fait la reduccion de nòstras pròpras libertats e nos mena cap a un abisme d’ont saurèm pas pus sortir.

Nòstra responsa es aquela d’un contre-model, que s’ataca a las rasigas del mal. Nos cal mai que jamai : cambiar nòstres punts de vista e d’analisi, comprene çò que se debana, priorisar nòstras valors umanistas, repensar de manièra concreta la convivéncia, lutar per bastir una societat mai justa e mai democratica, e fin finala denonciar l’ipocrisia de la politica internationala de la França dempuèi de decadas.

Nòstras voses seràm encara mai importantas dins qualquas setmanas, los 6 e 13 de decembre, per mostrar qu’un autre monde es possible, se lo volem.

Lo Partit Occitan

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample