Sivens : sortir de l’impasse

[VERSION EN FRANÇAIS CI-DESSSOUS]

L’afar del baratge de Sivens a pres una importancia que trespassa l’enjòc de la creacion d’una reserva d’aiga. L’absencia de dialògue a menat a una escalada de las violenças, e al drame de la mòrt d’un jove.

 

Ara, la prioritat, l’urgéncia,  es de sortir d’aquela endrona, d’arrestar los afrontaments. Cal perseguir lo pichon dialògue entamenat a l’iniciativa de Segolena Royal, e  discutir mai pringondament. La manifestacion prevista dissabte 15 de novembre a-z-Albi, tomba mal, e risqua al contrari de clivar lo debat.

 

Lo Partit Occitan demanda que lo projecte siá redimensionat. Cal estudiar las diferentas solucions alternativas ja prepausadas, tot en respectant las contrentas environamentalas e en consultant los agricultors, las populacions, e las associacions.

Es important tanben de pensar a mai long terme. Lo rescalfament climatic es en camin, es necite de demesir nòstra consomacion d’idrocarburs, de far evoluir nòstras activitats economicas cap a de practicas econòmas en aiga e en energia.

 


 

L’affaire du barrage de Sivens a pris une importance qui dépasse  l’enjeu de la création d’une réserve d’eau. L’absence de dialogue a conduit à une escalade des violences, et au drame de la mort d’un jeune.

 

Maintenant la priorité, l’urgence, est de sortir de cette impasse, de cesser cet affrontement.

 

Le petit dialogue débuté à l’initiative de Ségolène Royal doit être poursuivi, et approfondi. La manifestation prévue le samedi 15 novembre à Albi tombe mal, et risque au contraire de cliver le débat.

 

Le Partit Occitan demande que le projet soit redimensionné. Il faut étudier les différentes solutions alternatives qui ont été déjà proposées, tout en respectant les contraintes environnementales et en consultant les agriculteurs, les populations et les associations.

 

Il est aussi important de penser à plus long terme. Le réchauffement climatique est en route, il est nécessaire de diminuer notre consommation d’hydrocarbures, de faire évoluer nos activités économiques vers des pratiques économes en eau et en énergie.

 

 

Hugues JOURDE

Président du Partit Occitan 81

Délégué au Conseil Fédéral duPartit Occitan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.