Les calanques provençales, poubelle chimique géante à ciel ouvert

Lo 04/01/2016

Communiqué du Partit Occitan – Région Provence

ALTEO : AQUESTE CÒP N’IA PRON ! Nous disons stop aux rejets !

 

En affichant ouvertement leurs divergences, sur les rejets en mer et dans le parc des calanques, la Ministre de l’écologie et le Préfet ajoutent un nouveau chapitre à l’inconséquence de l’Etat dans la gestion de ce dossier. Voilà des décennies que les gouvernements successifs refusent de traiter le problème et d’imposer un échéancier au terme duquel tout rejet dans la nature serait interdit. Au nom de l’emploi industriel est ainsi renouvelé un véritable permis de polluer et de tuer.

Mais qui peut croire, alors que l’entreprise n’investit pas pour régler le problème, à la viabilité d’un site qui devient chaque jour un peu plus une poubelle chimique géante à ciel ouvert?

Nous sommes favorables au développement de l’économie de production provençale et soucieux du maintien de l’industrie dans notre région. Mais cela ne peut se faire au détriment de la santé des salariés, des riverains et en sacrifiant un environnement naturel et une biodiversité en tout point remarquables.

ALTEO doit stopper, dans les plus brefs délais, tout rejet et en mer et dans la nature.
Hervé Guerrera
Région Provence
fédération du Partit Occitan

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample