A Orange, pas de subvention pour les Restos du Coeur

Lo 23/12/2014

Communiqué de presse du Groupe Aimer Ma Ville

Pour la deuxième année, Jacques Bompard retire la subvention des Restos du Coeur. Bon appétit Monsieur le Maire ?

A Orange, plus de 700 familles sont aidés par les Restos du Coeur qui servent ainsi plus de 70 000 repas. Et pour cause : la ville d’Orange concentre un taux de chômage et de pauvreté record pour le Vaucluse, touchant aussi bien les jeunes que les aînés.

Sous prétexte de ne pas pouvoir contrôler cette association et ses bénéficiaires (alors même que les Restos du Coeur sont régulièrement loués nationalement pour leur bonne gestion et l’efficacité de leur action), et sans lésiner sur les arguments ignominieux, le Maire a encore décidé de retirer la subvention de la Ville. Qui n’était pourtant que de 1 000 € (soit un peu moins d’1,5 € par an et par famille aidée) !

Au nom du groupe d’opposition Aimer Ma Ville, Alexandre Houpert lui a donc remis en séance l’équivalent d’un repas des Restos : une boîte de carottes (qui devraient aider à le rendre aimable), deux portions de fromage, un yaourt, deux clémentines… Et un petit carambar en guise de douceur pour cette fin d’année mais aussi pour lui rendre le sourire.

Ce « plateau repas » pourrait remplacer le traditionnel gueuleton qu’il organise en fin d’année avec sa majorité… Charge à lui de reverser aux Restos du Coeur le montant de ce gueuleton, une fois qu’il aura compris l’indécence de sa position.

 

Anne-Marie Hautant (Partit Occitan), Alexandre Houppert (Parti Socialiste), Christine Badinier (Orange Autrement)

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample