Pour le maintien du budget Culture en Midi-Pyrénées

Lo 23/12/2014

Guilhèm Latrubesse, conseiller régional de Midi-Pyrénées a présenté lors de la dernière session plénière un amendement visant à maintenir les budgets occtroyés par la région aux actions culturelles. Voici le texte de son intervention :

 

Maintenir le budget culture sur l’investissement et sur le fonctionnement

Pourquoi ces amendements ?

Tout d’abord, la culture en Midi-Pyrénées, c’est 35 000 emplois culturels : des artistes, des techniciens, des éditeurs, des société de production, des animateurs, etc.
La culture en Midi-Pyrénées, c’est l’attractivité de nos territoires tant pour le tourisme que pour le développement local, l’enracinement de nos entreprises

Cité dans un rapport de l’Inspection Général des Affaires Culturelles fin 2013, la région Centre précisait que « le développement culturel est une source de plus-value pour la société toute entière […], il est aussi source de plus-value dans tous les secteurs de l’économie : un effet levier sur le P.I.B. et l’emploi, une matière première pour la créativité économique et un formidable outil de promotion pour le développement touristique ».

Pour la construction de notre budget, la culture ne peut pas être une variable d’ajustement.

Nous souhaitons que la région maintienne son niveau d’investissement dans le spectacle vivant, la production audiovisuelle, mais aussi dans la valorisation de nos monuments, nos musées, notre patrimoine matériel et immatériel.

Pour l’aménagement culturel de proximité, nous proposons de financer un appel à projet pour des manifestations culturelles de taille moyenne, sur le fonctionnement. Ces appels à projet fonctionnent bien dans d’autres services (Midi-Pyrénées pour tous sur le handicap) ou dans d’autres régions (Total Festum en Languedoc-Roussillon). Des critères de mutualisation, d’implication sur un territoire à l’année, de pérennité d’emploi sont à définir.

Je voudrais conclure que la culture, surtout en temps de crise, c’est ce qui permet de créer du lien entre les femmes et les hommes de notre région, c’est ce qui nous rassemble.

Dans une période où le rejet de l’autre tend à progresser, il est d’autant plus urgent de partager la richesse de toute la diversité des cultures de notre région.

« Si vous trouvez que la culture coûte cher, essayez l’ignorance » nous proposent certains. Je vous laisse donc faire votre propre choix.

 

 

 

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample