Un nouveau Schéma Régional de Développement de l’Occitan en Midi-Pyrénées

Lo 23/12/2014

Guilhèm Latrubesse, conseiller régional de Midi-Pyrénées, a présenté le nouveau Schéma Régional de Développement de l’Occitan au cours de la dernière assemblée plénière du Conseil régional.

 

Présentation du Schéma Régional de Développement de l’Occitan

Je remercie Dominique Salomon pour sa présentation. Il est important lorsque l’on définit une feuille de route pour quelques années de questionner notre histoire, de penser ce que nous souhaitons partager et pourquoi nous menons ces politiques publiques.

Ce n’est pas le schéma régional de l’occident, même si ce clin d’œil fait à Nadia Pellefigue me permet de replacer l’occitan en tant que un lien entre le monde occidental et le monde arabe, entre la méditerranée et l’océan atlantique. Les troubadours s’inspirent de la poésie arabe, le clocher de Saint-Sernin à Toulouse s’inspire de l’architecture du royaume al-andalus et nous devons poursuivre ces liens autour d’un large bassin méditerranéen.

Le schéma qui vous a été remis entre les mains ne s’appelle pas encore « Schéma Régional de Développement de l’Occitan ». Si notre institution mène une politique volontariste en la matière au travers de nombreuses actions, c’est bien pour faire du développement, même si nous savons que les prochaines années seront contraintes budgétairement.

Ce schéma est le 2ème schéma, le premier sur la période 2008-2014 et sans nul doute le dernier de Midi-Pyrénées. Il se verra transformé au cours de la prochaine mandature pour intégrer la dynamique languedocienne.

Les points clés du bilan du 1er schéma sont très positifs :
–       Création d’un nouvel espace de dialogue entre les collectivités, l’Etat et les associations structurées au niveau régional et plus récemment au niveau interrégional avec Languedoc-Roussillon, mais aussi Aquitaine, Limousin, Auvergne, Rhône-Alpes
–       Progrès significatif sur la transmission, notamment à l’école. Enseignement bilingue 1 sur 70 contre 1 sur 110 il y 6 ans. 70 000 élèves bénéficient d’un enseignement en langue occitane
–       Progrès significatif sur les outils numériques : dictionnaire & conjugueur en ligne, doublage de dessins animés et télévision occitane par internet

Ce nouveau schéma s’inscrit un contexte législatif qui a évolué, favorablement sur les langues régionales
–       2013 : loi refondation sur l’école = reconnaissance officielle du bilinguisme fr – langues régionales
–       2014 : vote proposition de loi constitutionnelle ratification charte européenne
–       2014 : loi MAPAM définit région = compétence des régions promotion langues régionales

Les objectifs du schéma visent autant le développement du nombre de locuteurs et les pratiques culturelles, l’Unesco préconise 30% – nous en sommes à 15%, mais avec un déficit chez les jeunes que de renforcer la cohésion et la personnalité de notre région

Sur les nouvelles mesures du prochain schéma,
–       Office public de la langue occitane, voté en juin conjointement avec Aquitaine. Ce Groupement d’intérêt Public attend maintenant l’arrêté ministériel ou interministériel depuis juillet 2014. Remercier Cabinet et Service du travail laborieux qui ressemble plus aux 12 travaux d’Astérix qu’à un choc de simplification qui serait le bienvenu
–       Investir de nouveau dans les outils numériques pour prendre en compte les nouveaux usages des jeunes locuteurs : traducteur en ligne, reconnaissance vocale. Facebook supporte le Breton et le Corse, OK google supporte le catalan et le basque. L’occitan devra l’être dans les prochaines années
–       Sur le volet enseignement, l’intérêt du bilinguisme, son ouverture sur le multilinguisme et son succès tant auprès des parents que des résultats scolaires des élèves doit nous inviter à le proposer plus largement aux enfants de Midi-Pyrénées
–       Sur le volet économique, l’occitan sera intégré plus fortement sur la politique touristique, nous avons eu un aperçu de cela avec la diffusion des films grands sites en occitan à Rodez pendant le festival l’Estivada devant des dizaines de milliers de personnes
–       Enfin, le volet culturel n’est pas oublié. Il s’intégrera dans les dispositifs de droit commun, je tiens à saluer le partenariat fort avec le Centre Régional des Lettres, Michel Perez nous présentera des évolutions en la matière, et enfin la poursuite des investissements vers des centres occitan de proximité dans le cadre des contrats régionaux

Antonin Perbosc, instituteur et poète occitan du Tarn-et-Garonne,  nous disait que « La fe sens òbra morta es ». Avec plus de 50 actions proposées, un budget annuel de 1,6 millions, en innovant, en mutualisant, en étant ouvert à tout le monde, aux partenariats, ce schéma permet de placer la région dans l’action en vrai pour l’occitan. Merces a tots per lo sosten a aquel texte cadre per l’accion publica regionala.

 

Guilhèm Latrubesse

Las darrièras publicacions / Les dernières publications :

rolloverimagesample